Une Afrique unie : rêve ou réalité ?

Le canal est une partie de notre quartier, la municipalité s’engage

 

Le canal est une partie de notre quartier, la municipalité s'engage financièrement pour la mise en valeur des canaux.

 

[« 150 000 euros chaque année, ce n'est pas négligeable, c'est une véritable opération structurante, et en plus il y a autour de cette affaire un véritable échange d'idées qui va nous aider à déterminer un programme. Ensuite, il faudra voir quels sont les secteurs à privilégier en premier ».

On trouve aujourd'hui en ligne une volonté municipale financée et un relais dans l'opinion par le biais d'une association, Canal en fête, qui prépare déjà la prochaine édition.] Publié le 20/12/2009 03:49 | LaDepeche.fr

 

Il serait peut-être souhaitable que l'association, LESTANG-MILLIANE, se rapproche de l'association, Canal en fête, pour que le quartier ne soit pas oublié dans ce projet et participe a la fête du canal en partie.

 

Du samedi 7 août 2010 au dimanche 8 août 2010, sur l'esplanade de Milliane.

 
 

L'Afrique fait face à un retard récurrent de développement et de croissance. L'unité africaine, qu'elle soit politique ou économique, a souvent été présenté comme une condition nécessaire au continent pour pallier ses difficultés. En effet à la vue d'exemples tels que l'Union Européenne, il peut être tentant pour les Africains de se rapprocher notamment à travers l'intégration régionale. 

Actuellement de nombreux projets ont été mis en place. La plupart des organisations régionales ont été créé sur le modèle de l'Union Européenne dans le sens où elles visent à la fois à promouvoir l'intégration politique et économique.  Les exemples  abondent.

L'O.U.A (Organisation de l'Unité Africaine créé en 1963 et devenu  l'Union Africaine en 2002), dont tous les pays d'Afrique à l'exception du Maroc sont membres, est surement la plus connue. L'Union du Maghreb  (crée en 1989) regroupe le Maroc, la Tunisie, l'Algérie le Lybie et la Mauritanie.En Afrique australe il ya la S.A.D.C (Southern Africa Development Community crée en  1979).Cette liste bien que non exhaustive souligne bien le fait que les initiatives lancées pour renforcer l'union en Afrique ne manquent pas. 

Cette diversité de projets ne  doit cependant pas nous leurrer quant à leur utilité. Dans les faits, force est de constater que toute union en Afrique se révèle être caduque. En effet   ces tentatives ont lamentablement échouées dans leurs projets fédérateurs (la S.A.D.C, incapable de forcer Robert Mugabe à respecter les modalités d'un accord stipulant la mise en place d'un gouvernement d'union nationale en 2008, a prouvé son inefficacité). J'y vois deux raisons simples. D'abord le manque de complémentarité économique. En effet la plupart des pays d'Afrique sont en partie économiquement dépendant des grandes puissances et surtout de l'ancien pays colonisateur. Cela les empêche de créer toute dynamique économique « intra africaine ».De là découle logiquement le fait que les pays d'Afrique n'arrivent pas à parler d'une même voix sur la scène internationale.

L'Union en Afrique est un projet qui n'est actuellement pas viable .En effet il est nécessaire pour ces pays de renforcer leur poids économique afin de pouvoir créer une véritable émulation. D'ailleurs toutes les organisations régionales plus ou moins abouties ont toujours été bâties autour d'un ou deux pays capables d'entrainer les autres dans leur élan. Ce fut le cas de la France et de l'Allemagne pour l'Union Européenne. Pour être économiquement et politiquement unie, l'Afrique doit partiellement régler ses problèmes de croissance.

Avant de parler d'unité pourquoi ne pas parler de solidarité ?

 Kevin NOUGOUA

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site